Un trait de l'esprit

de  Margaret Edson

Mise en scène: Jeanne Moreau

par Theothea

theothea.gif (3134 octets)

Théâtre de Chaillot

Tel:  01 53 65 30 00

Sommaire Théâtre

 

Qu’on le veuille ou non, cette pièce de Margaret Edson dérange le statu quo de l'intime conviction, car l'intrigue se déroulant tel un combat de l’esprit face à l’adversité organique, il est malaisé d’accepter l'abdication de celui-ci pour un abandon ultime au profit de la compassion!...
Ludmila Mikaël, chauve sous sa casquette de base-ball rouge et en chemise de nuit de blanc toute vêtue, semble survoler en état d’apesanteur le terrain des hostilités cliniques!...Comme transfigurée par une sérénité intérieure, elle donne rendez-vous à Viviane Bearing en un état de sainteté malicieuse!...

Celle-ci, Docteur en philosophie, spécialisée en poésie anglaise du XVIIème siècle, aborde la prise de conscience de sa maladie fulgurante, un cancer des ovaires en phase finale, comme s'il s'agissait d'une confrontation imprévue avec un groupe d'étudiants plus retord qu’à l’accoutumée!...

Bien décidée à imposer son schéma pédagogique de chercheur intellectuel vis-à-vis d’un processus de destruction maligne, elle affiche alors une clairvoyance d’observation et de jugement, propre à impressionner l’équipe hospitalière de haute renommée!...

Relevant effectivement d’une chimiothérapie expérimentale à dose maximum, elle fait feu de toutes périodes de rémission pour dialectiser avec l’oeuvre poétique et religieuse de John Done de façon à en élaborer une discipline de vie et à conforter son éthique personnelle!...

Cependant dans ce rapport de forces entre universitaires spécialisés, qui deviendra en définitive le cobaye de l’autre? Dans une première phase, il est fort possible d’estimer que sphères «médicale» et «philosophique» combattent à armes égales en terrain commun, mais comment ne pas admettre rapidement que douleur physique et déchéance d’une part, objet d’étude biologique d’autre part finissent par séparer irrémédiablement l’humanité en deux camps de nature opposée?

Toutefois, pour que la patiente en phase de régression ait le dernier «mot», lui sera offert l’opportunité de la sublimation, sans réanimation!.. Ainsi la catharsis deviendra le recours suprême de Vivian Bearing qui fort élégamment tire ainsi sa révérence!... Comme un trait de l’esprit!...

La mise en scène de Jeanne Moreau est tout simplement remarquable!... Un mouvement chorégraphique continue semble emporter l’équipe soignante qui officie dans un tempo de lumière translucide, apte à éclairer sentiments et ressentiments de chaque protagoniste!...

Ludmila Mikaël, Jeanne Moreau & Margaret Edson, trois femmes en incarnation d’une seule, pour une rédemption universelle!...

 

 

Theothea