Une photographie
de Yann Beausson

LES DERNIERES PARUTIONS EN REVUE (3)

par Jean-Pierre Lesieur
(rédacteur en chef de la revue Comme en poésie)

DIÉRÈSE n°20,
abt 1an 4 n° 20€ le n° 6.71€
Daniel Martinez
8 av Hoche
77330 Ozoir la ferrière.

Une : nouvelle revue littéraire et poétique avec des : nouvelles, contes, dessins, critiques 200 pages bellement présentées. Diérèse se compose de 5 parties :
poésies du monde
avec des poèmes de Rolf Stolz traduit par Rudiger Fischer l’inlassable traducteur de tout ce qui bouge en poésie entre la France et l’Allemagne, Ana Maria Navales traduite par Raymond Farina, Anna V.lovel et Elmys G.Rodriguez la poète cubaine que j’ai déjà éditée dans comme en poésie. Gloire aux traducteurs qui font un merveilleux travail ;
une partie Cahier : des poèmes de : Richard Rognet, Pierre Dhainaut, Claude Vancour, Jean-Paul Gavard-perret, Patrice Blanc, Serge Wellens, Patrice Maltaverne, Claude de Burine, Daniel Meyer, Brunon Soudin, Gérard Lemaire, Jean l’Anselme, Geneviève Thibert, Pascal Carpentier, Marc Syren, Jacques Brossard, Daniel Martinez
Libres propos : des notes sur les recueils et les revues par François Huglo, Jean Paul Gavard-Perret s’occupe de Catherine Millet et Christine Angot, Gérard Paris nous fait toucher l’art de la nouvelle chez Mandiargues. ;
Nouvelles avec des textes de Robert Roman, Christian Bouchain, Krotz Strüder, Jean-Jacques Nuel, Jacques Lucchesi et Galo Galarza traduction Pacôme Yerma.
Enfin la dernière partie Adresse à : lettres de L’anselme, Gaston Chaissac et Valence Rouzaud.
Ah j’oubliais les illustrateurs André Robèr, Fabrice Fossé, Arielle Propato, J-P Gavard-Perret, Pascal Carpentier, Pascal Ulrich, Pacôme Yerma qui signe aussi de très jolis portraits, Michel-François Lavaur et Paulette Dumont.


SPERED GOUEZ N°11
prix au numéro 15€.
Ti ar vro
6 pl des Droits de l’homme
BP103,
29833 Carhaix cedex.

Sous titrée expressions poétiques de la Bretagne intérieure, comme le dit le sous-titre, c’est du breton. Présentation du poète Maodez Ganndour avec traduction en français d’Annaïg Renault. Vient ensuite un index des auteurs dans la revue fort bien documenté et utile pour mieux connaître celui qui écrit. « ponts et passages » c’est le cahier principal avec photos de Marc Bernol, Marie-Josée Christien, Maryvonne Couëdo, Guénane, Jacqueline Riou, et Philippe Thépault ; des poèmes et des textes de Jean-Luc Le Cléac’h, Jean-Claude Tardif, Marilyse Leroux, Fanch Péru, Sylvie Le Scouarnec, Alain Kerven, Sophie Masson, Jean-Paul Kermarrec, Guénane, Sophie Lucas-Guillot, Martine Caijo, M.J. Chrisiten, Pierre Le Coz, Jacqueline Saint-Jean, Emmanuelle Le Cam ; Yves Millet, Patrice Perron, Bruno Geneste, Manuel Cortella, Chantal Couliou, Jean-François Roger, Gérard Le Gouic, Gérard Prémel, Pierre Le Coz ; rencontre avec Marc Bernot cinéaste peintre et écrivain. Chroniques critiques de livres et de revues, courrier des lecteurs et un intéressant futur pour la revue qui a un mal fou à trouver des subventions des conseils généraux. C’est la dure loi des aides à l’édition en France.


L’INDICIBLE FRONTIÈRE n°3
abt 36,60 € pour 2 numéros. le n° 18.30€
Villa Clio
87260 Vicq-sur-Breuilh

C’est un bel objet. 87 pages bien typographiée. Alain Lacouchie parle de poésie en édito. Textes inédits de Emmanuel Dreyfus, Jean-Paul Gavard-Perret, Gilles Lades, Michel-François Lavaur, Daniel Marinez et Roland Nadaus dont le bouquin avait déjà été publié. C’est le danger de l’inédit avec des revues qui paraissant tous les six mois. Pas grave. Un dossier « suis-je oasis pour la caravane » avec des textes de Sylvain Tesson, Issa Wachill, et une étude sur Richard Burton par Laurent Bourdelas. Des notes et chroniques terminent la livraison. Un tract offert avec la revue, tente de mettre au point le droit à la subvention en disant, « une subvention n’est jamais ni acquis, ni renouvelable automatiquement, le CNL nous a aidé en 2001 pas en 2002. » C’est bien le drame. Quand on entre dans les aides il les faut toujours, en poésie, puisqu’il n’y a pas de diffusion ou si peu.