Martobre

 

 Martobre
Revue trimestrielle de littérature à tendance fantastique.
Directrice de publication : Lucile Négel
Editions de l'Agly
22 rue de la Carreyrade
66220 Saint-Paul-de-Fenouillet
le numéro : 30 F
Abonnement de 4 numéros : 100 F
http://www.agly-editions.com


Martobre est une revue de littérature à tendance fantastique d'excellente tenue, qui visiblement sélectionne avec soin les textes publiés. Sous une apparence artisanale et derrière une couverture un peu tristounette peut-être (et c'est le plus gros reproche que je pourrais faire) se cachent des textes de qualité, pas seulement des textes à tendance fantastiques, mais des nouvelles courtes, des poèmes aussi, ainsi que des notes de lecture et même une page consacrée aux revues. Une bonne heure de lecture agréable donc.

Martobre N°5, janvier 2000

Ce numéro 5 s'ouvre sur l'édito de la directrice en personne, Lucile Négel, par ailleurs directrice des éditions de l'Agly, qui nous raconte sa vision du film " la guerre des étoiles ", d'une façon assez croustillante.
Onze auteurs dans ce numéro, et j'ai flashé sur deux d'entre eux : Nathalie Potain tout d'abord. Sa nouvelle " bande de bons à rien ", nous présente une narratrice déjantée, paumée, enfouie dans sa maison sous les ordures qu'elle ne veut plus déplacer (trop fatigant pour elle). Une écriture nerveuse, qui fait mouche, une écriture qui rappellera aux lecteurs d' " Ecrits…vains ? " une autre Nathalie, la grande Roumanès : des accents et des personnages assez voisins, une certaine communauté dans la dérision et l'ironie …
Plus classique, Gilbert Millet et son " commentaire décomposé ", vous remettra en mémoire avec attendrissement ou horreur, c'est selon, vos passages d'examens en tout genre. Mais ici, la fusion entre la réalité et le rêve, entre la vie et le monde des livres se fait avec une surprenante douceur, une transition très habile. Du beau travail.
D'autres auteurs ont aussi attiré mon attention : Jacques Canut avec un très beau poème
" En cavale d'imaginaires,
quelles routes, quels soleils
pour déjouer la nuit ?

J'entraine vers les hautes lumières
Mon ombre
Promise à périr
" (…)

Mais aussi Béatrice Gaudy , Gérard Lemaire

Les notes de lecture, écrites par Lucile Négel, nous présentent avec concision quelques livres d'auteurs très connus (Nathalie Henneberg, Samuel Delany), ou moins connus (Philippe Boiry, Philippe Landry…). Des lectures que Lucille Négel a appréciées et qui montrent son éclectisme.

J.T.