Les éditions du

pré # carré

 
par   Anita Beldiman-Moore

 

Il est des éditions dont on sent, dès le premier recueil que l'on feuillette, qu'elles sont le reflet de notre imaginaire.
Le pré # carré fait partie de celles-là pour moi. Dans le catalogue que propose ce passionné forcené qu'est Hervé Bougel tout me parle, me touche, me remue les tripes et me titille l'intellect.

Ces éditions sur abonnements permettent de découvrir 4 fois l'an des mots inégalables, dans de petits recueils carrés aux couvertures délicatement choisies, la forme enveloppant le fond avec sensibilité.

Vous pouvez lire ainsi :

"Mon volcan, ma soeur, songe à la rousseur de ce trouble goût d'amande."de Michel Calonne enrobé d'un papier veiné vert sapin.

"l'automne ne dévie pas
seul ton chemin hésite
le jour devient mémoire"
de Roland Tixier enveloppé dans le vert tendre d'un papier à grain

"L'hiver n'a pas de convoitise,
Je rêve de la paix des prés.
La neige nous surprend toujours,
J'ai peu de voie, je donne prise."
de Pierre Présumey serti dans un papier calqué jaune paille

"Mangrove dans la vase baignée par la marée.Les palétuviers blancs, les palétuviers rouges étendent leurs racines-arceaux torturées." de Mireille Podchlebnik enchâssé dans un papier vénitien aux volutes rouges vert et or

"je crie
je te vois
seul
le coeur pendu
au-dessus du vide

et moi
une herbe folle"
de Françoise Allard en calque crème

"on ne sait plus bien
si le souvenir
est un bonheur rond
ou cerne de blessure"
d'Anne-Lise Blanchard vêtu de papier crème fin piqueté d'éclats d'or

Chacun de ces recueils parfaitement carrés est un plaisir pour l'oeil et la main avant même d'être une joie de mots.
Et l'autre jour j'ai compris pourquoi en voyant ces photos envoyées par Hérvé avec ses dernières infos. J'ai compris au soin et à la minutie que l'on voit à l'oeuvre sur ces images qu'un tel amour de l'objet-livre transpire forcément dans chaque page et se communique au lecteur.

 

Alors n'hésitez plus, offrez-vous ce plaisir saisonnier : abonnez-vous !

La souscription pour la nouvelle parution : Philippe Leclair