La boîte à images

Responsable : Michel Ostertag

SOMMAIRE

A l’occasion de l’Expo Sacha Guitry
à la Cinémathèque Française

Avant d’être auteur dramatique, comédien, cinéaste, Sacha Guitry était lui-même. A la scène comme à la ville ; dans un décor de théâtre ou  dans son salon, il était lui !

Le grand talent de cet homme fut d’avoir composé sa vie comme il aurait fait d’une pièce de théâtre, peut-être la plus réussie de toutes celles qu’il a écrites ; ses femmes jouaient à ses cotés, elles tournaient dans ses films ; il les épousait comme on engage une comédienne pour une pièce ou un film : il les voulait belles, intelligentes, spirituelles, dignes du rôle qu’il allait leur confier.

A lui seul, il incarnait tout ce que son époque a laissé à l’histoire dans ce qu’il y avait de meilleur. Sa marque était : légèreté d’esprit à la Française  émaillée de fines répliques ; amour des belles choses et de l’élégance.

Mais tant de talents divers, tant de succès, de richesses, de fatuité aussi, ne pouvaient pas ne pas développer chez ses ennemis une haine tenace, une jalousie féroce, dont il fera les frais au moment de la Libération de 1944.

Dans cette exposition, on prend la mesure réelle de toute sa palette artistique avec laquelle il a su magistralement exercer ses talents dans des voies aussi éloignées que la chanson, le portrait, la caricature féroce, la publicité, le cinéma et le théâtre, bien sûr. Et en filigrane, une vie mondaine intense faite de plaisirs et de conquêtes féminines. Avec cet appétit de vivre, de posséder ce qu’il y avait de plus beau, de plus recherché, en tableaux, dessins, sculptures pour faire de sa maison du Champs-de-Mars une « Arche de Noé », comme il disait.

Ce genre de personnage est extrêmement rare et cette exposition nous le montre dans les moindres détails nous faisant bien prendre conscience de toutes les facettes de son talent. Personnage unique, d’autant que le monde moderne a du mal à en générer d’autres : nous sommes devenus trop spécialisés ; la complication est de rigueur dans tous les domaines ; tant de moyens en argent et en hommes sont nécessaires pour faire un film, monter une pièce, une comédie musicale… Et pourtant, lui, il savait, il pouvait ! Certes, l’époque était totalement différente de la nôtre, et pourtant !

Ce côté, qu’il avait, de touche à touche fait penser à Jean Cocteau qui, lui aussi, sut montrer une palette d’activités artistiques différentes, allant de la poésie, au dessin, au théâtre et au cinéma.

L’expo nous montre, par une succession de petits écrans, des passages de ses films, rehaussés de ses meilleures répliques. Un vrai régal !

Ne laissez pas passer cette occasion de découvrir ou redécouvrir ce grand auteur, ce  personnage hors du commun qui ne cessa de fasciner ses contemporains.


Voici les renseignements concernant cette exposition :

La Cinémathèque Française
51 rue de Bercy Paris 75012

Du lundi au samedi de 12h à 19h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h.
Dimanche de 10h à 20h
Fermeture le mardi

Plein tarif 8 €

Exposition du 17 octobre 2007 au 18 février 2008

 

Michel  Ostertag

Octobre 2007