La longue promenade avec un cheval mort
de Francis Dannemark
Robert Laffont 1993

par Lucie Petit

David transporte à travers la France et la Belgique un cheval mort, congelé dans un camion-frigo, qu'il ramène à son oncle, le propriétaire de l'animal. Le cheval a l'air vivant, David lui parle, lui confie ses doutes et ses interrogations.
A la suite d'un dérapage, il rencontre Antoine, écrivain, marié à Rosa. Ils vont accompagner David dans sa quête et l'aider par leur présence amicale à trouver au fond de lui quelque chose qui ressemble à la paix.

J'ai adoré ce livre de Francis Dannemark - le meilleur, à mes yeux, de ceux que j'ai lus de cet auteur - Francis Dannemark est poète, il est poète jusque dans sa prose et dans ce livre, il y a surtout du silence et du non-dit ... et une mélancolie qu'on retrouve dans tous les textes de Dannemark.

Incipit : "La fin du jour ne s'appelle pas encore la nuit et quelque chose de clair s'installe dans les branches basses des arbres bordant le canal comme pour y rester toujours.
Pourtant, la journée s'achève. L'eau brune du canal a viré au noir, et peut-être ce changement de couleur a-t-il modifié les intentions de David.
David qui est perdu et qui a songé longuement à s'y jeter. Avec ou sans le camion ? La question en cache une autre : avec ou sans le cheval ? Un cheval nommé Hope, comme Bob Hope, comme Elmo Hope, le pianiste de jazz méconnu, Hope comme l'espoir mais quel espoir ? David arrête le moteur, quitte la cabine.
L'odeur de l'eau lui envahit les narines, elle est douce, un peu lourde. "Mais qu'est-ce que je fais ici?" dit-il à voix haute et il va vers l'arrière du camion, dont il ouvre la porte. "

... / ...

Francis Dannemark est né en Belgique en 1955. Il a publié de nombreux livres de poèmes depuis 1977 et des romans, parmi lesquels Mémoires d'un ange maladroit - Choses qu'on dit la nuit entre deux villes (qui a obtenu le prix Charles Plisnier) - les agrandissements du ciel en bleu - ...


Lucie Petit