Un livre que j'aime

Ibn Khaldoun - L'Honneur et la disgrâce

de Jean Mohsen Fahmy

Les Éditions L'Interligne
255, ch. de Montréal, bureau 201
Vanier, Ontario
Canada K1L 6C4

Téléphone: (613) 748-0850
Télécopieur: (613) 748-0852

Courriel: interligne@franco.ca

par Lysette Brochu

Ibn Khaldoun - L'Honneur et la disgrâce, publié il y a quelques mois aux Éditions L'Interligne, une maison très dynamique, raconte la vie d'Ibn Khaldoun, un immense personnage du XIVè siècle, un historien, un savant, même un politicien. Et quelle vie tumultueuse!

Homme d'action et de pouvoir, il a aussi été un esprit universel, un érudit et un observateur de la société. Sa vie est un véritable roman : elle l'a mené sur toutes les rives de la Méditerranée à une époque on ne peut plus foisonnante et l'a fait rencontrer des personnages hors du commun.

Dans ce nouveau roman au rythme palpitant, aux événements souvent rocambolesques, Jean Fahmy nous mène sur ses pas, des sables du désert aux jardins de l'Alhambra, des prisons du Maghreb au palais du sultan du Caire en passant par la cour de l'empereur mongol Tamerlan, dans un tourbillon d'aventures, d'intrigues et de passions. C'est un travail qui a exigé de nombreuses années de recherche à l'auteur, toute une fresque historique qui sait capter et enchanter son lecteur ou sa lectrice. Et moi qui aime les épopées chevaleresques!

Le roman de Fahmy a reçu un accueil chaleureux de la part du public et de la critique, sans parler des jurys des prix littéraires.

Ibn Khaldoun - L'Honneur et la disgrâce, ne cesse d'accumuler les succès. Finaliste du Prix littéraire Le Droit et du Prix des Lecteurs Radio-Canada, il vient d'obtenir le Prix du Livre d'Ottawa.

Radio-Canada a parlé d'une "grande oeuvre..., un extraordinaire talent à peindre de grandes fresques, sans rien sacrifier aux détails du coeur et des sentiments".

Le Devoir a évoqué "le portrait fort vivant d'un homme et de son époque,... par ailleurs ponctué de quelques épisodes spectaculaires - on frôle parfois le suspense - et de moments d'une très belle sensualité", tout en soulignant par ailleurs "l'écriture ... élégante" de l'auteur.

La revue Liaison parle d'un "grand roman historique" servi par une "grande qualité d'écriture".

Info-Mag souligne le "bon coup" qu'a été pour l'éditeur la publication de ce roman, que l'équipe du magazine "n'hésite pas à recommander fortement : là où beaucoup de romans sont des collations, celui-là est un repas complet".

D'autres enfin n'ont pas hésité à rapprocher l'auteur du romancier Amin Maalouf ou de la Marguerite Yourcenar des Mémoires d'Hadrien.

Fahmy est l'auteur de deux autres romans. Le dernier, Amina et le mamelouk blanc, publié il y a quatre ans, avait eu le même succès et avait nécessité une réédition, après avoir été finaliste au Prix Trillium.

Jean Mohsen Fahmy est un auteur franco-ontarien d'origine égyptienne.


Voici quelques citations du livre de M. Fahmy...
Citations :

« Quand je traversais les rues pleines de bruit et de fureur, quand nous devions soulever nos robes pour éviter les ruisseaux de sang, quand je voyais des soldats courir dans les venelles avec leurs cimeterres nus au poing, je me souvenais d'une autre ville, d'autres soldats, d'autres combats… » (p. 72)

« La vie est faite d'ombre et de lumière. Le tragique et le trivial y voisinent sans cesse. Mon long voyage auprès de mon maître m'aura appris à deviner dans la nuit les prémisses de l'aube, à pressentir au milieu de l'affliction l'irruption imminente du grotesque. » (p. 281)

Lysette Brochu
Planète Québec