Pour tout l'or des mots

par François Chavanne

A force de lire du poème ou de la littèrature sérieuse, l'esprit s'ankylose quelque peu, au risque de tomber dans un profond sommeil. Je me suis aperçu de ce phénomène inquiètant en ouvrant un livre particulièrement réjouissant et qui m'a convaincu de prendre l'air et d'oxygéner mes neurones un peu ramollis. Tout de go je vous conseille de lire :

POUR TOUT L'OR DES MOTS

Au bonheur des mots

Des mots et des merveilles

par Claude Gagnière

Collection Bouquins- Editions Robert Laffont

avec la collaboration, entre autres amuseurs de plume, de Nicole et Michel Jeury , ce dernier nous ayant donné dernièrement une interview sur ce site avec Marie Bataille, étant lui-même, comme il l'a joliment dit, un titre participatif dans le portefeuille d'assurance "tout lire", proprièté du-dit Claude Gagnière, son directeur de collection chez Laffont.

Cet avant-propos pouvant tenir lieu de pub, je propose sans tarder à Monsieur Jeury de faire valoir à son chef qu'une part raisonnable des droits d'auteur sur l'ouvrage pourrait m'être reversée si une augmentation du pourcentage des ventes se faisait jour dans les semaines ou les mois à venir.

Assez de parlottes et trêve de plaisanteries, venons-en aux faits, aux choses sèrieuses :

Monsieur Claude Gagnière s'est fixé un but louable: faire éclater de rire ses lecteurs en s'ingéniant à collectionner tous les bons mots d'auteurs connus et d'hommes illustres, pour en faire un jeu de socièté des plus divertissants. Pour la commodité du futur homme qui rit, il a dressé un dictionnaire constitué de cent cinquante entrées dans l'ordre alphabétique, dont voici un echantillonnage:

Acrostiches..Alexandrins...A-peu-près..Aphorismes...Barbarismes...Cancres...Charades....Contrepèteries...Epitaphes...

Fausses rimes...Holorimes...Métaphores...Nègres...Pamphlets...Pastiches...Phonétique...Plagiat...Proverbes...Pseudonymes... Rébus...Rhétorique...Sottises...Tautogrammes...Vers de circonstances...Vers solitaires...et Zizi pour terminer... Mais je vous le répète, il y a 150 entrées plus insolites les unes que les autres.

Monsieur Claude Gagnière, non seulement nous fait diablement rire avec ses collections de bons mots glanés de-çi de-là, mais il les présente aux lecteurs avec un humour si subtile qu'il excite déjà notre zygomatique avant que de le faire exploser.

Bon, ne soyons pas avares et déclinons quelques drôleries relevées par Guy Schoeller :

Aphorisme: " La laideur a ceci de supérieur à la beauté, c'est qu'elle dure "

Epitaphe: " Je vous l'avais bien dit que j'étais malade "

Graffiti: " Sauvez un arbre, tuez un castor "

Paradoxe: " Je ne suis pas toujours de mon avis "

Proverbe: " La douleur embellit l'écrevisse "

Sottise: " La main de cet homme était froide comme celle d'un serpent "

Mais ne vous affolez-pas ! Vous disposez de 1 000 pages pour rire et vous ragaillardir. En plus vous apprenez plein de définitions de mots insoupçonnés, donc une mine de renseignements bienvenus. Pour les poètes, je conseille la page des "centons " (p. 183 ) où " Les beaux étés sans toi " est un bijou d'alexandrin à quatorze mains ( mais douze pieds seulement... ), des classiques aux différents auteurs du 19ème.

Sans doute quelques uns pleureront, mais de rire.

Après tout ce que je viens d'évoquer, j'éspère que Monsieur Claude Gagnière sera satisfait et songera à me gratifier d'une drôlerie quelconque dont il a le secret, en paiement de mon labeur...léger, je le reconnais.

Il vaut mieux prêter à sourire que donner à réfléchir ( les Nuls )

Lisez donc ce dictionnaire de mots et merveilles avec de bonnes bésicles.. Qui aime bien ses lunettes, ménage sa monture (Françis Blanche ).

Je vous avais bien dit que j'étais malade... mais de rire.

François Chavanne