CHOCS DE CIVILISATION

Ulik au pays du désordre amoureux
François Lelord
OH ! editions 252 pages

par Brigit Bontour

Très loin dans le grand Nord, au pays d'Ulik, un jeune Inuit, les rapports entre hommes et femmes sont simples : les hommes chassent, les femmes élèvent les enfants, cousent les peaux de rennes, veillent à l'harmonie du foyer. Comme dans la majorité des pays en développement, qu'ils soient du nord ou du sud. Les relations entre hommes et femmes sont figées depuis des millénaires et il ne viendrait à personne ou presque de les remettre en question. Pour le moment du moins.
D'où la surprise, voire la stupéfaction d'Ulik invité par l'UNESCO à Paris en découvrant les mœurs occidentales. Certes les hommes et les femmes s'aiment toujours mais jamais en même temps. Les enfants sont éduqués par l'un ou l'autre des parents et les gens, les femmes surtout si belles, qui rencontrent tellement de monde dans une journée rentrent bien souvent toutes seules chez elles sans personne pour les protéger. Il découvre ainsi la solitude qui semble la norme à Paris alors que chez lui on vit toujours en groupe.
Dans ce conte moderne, François Lelord, psychiatre démontre à travers son jeune héros l'immense décalage entre le mode de vie actuel, extrêmement récent dont à son avis nous n'avons pas encore trouvé les codes, à en juger par le nombre de divorces de personnes seules et l'existence ancestrale où la stabilité était la règle avec toutes les contraintes qu'elle induisait. Vie où d'ailleurs les hommes pouvaient faire ce qu'ils souhaitaient à condition que rien n'en transparaisse. Il y a un peu plus d'un siècle, Madame Bovary faisait scandale au prétexte qu'une femme avait pris un amant !
Pourtant le propos de François Lelord n'est pas de magnifier le passé. Il nous propose dans ce conte drôle, et pourtant plus sérieux qu'il n'y paraît de réfléchir à notre mode de vie et peut-être aux différentes façons de l'améliorer.

 

Brigit Bontour