Mike Horn

Conquérant de l’impossible

XO editions

par Brigit Bontour

Descendre l’Amazone à la nage, du Pérou à l’Atlantique ; faire le tour du monde en suivant la ligne de l’équateur sans aucun moyen motorisé. Battre des records improbables, ou sérieux, comme le record du monde de traversée de l’Atlantique à la voile : tel est le quotidien de Mike Horn, un aventurier sud africain.

Dans son nouveau livre, « conquérant de l’impossible », il relate son expédition le long du cercle polaire arctique contre les vents et les courants, seul et là encore sans aucun moyen de transport contemporain. C’est donc, à pieds, à ski, à cheval, en cerf-volant, en bateau qu’il a traversé durant près de deux ans le Canada, l’Alaska, la Sibérie.

Il s’est aventuré là où même les nomades ne vont pas par des températures atteignant en hiver, moins soixante degrés. Il s’est retrouvé sans rien sur la glace après l’incendie de sa tente, a eu les doigts gelés, mais surtout a fait de rares mais fabuleuses rencontres.

Comme Simon, l’Inuit qui l’a secouru après l’incendie et lui a appris la vie dans le Grand Nord : construire un igloo, comprendre si un ours est affamé, rien que par sa démarche. Autant de choses essentielles quand votre vie ne tient qu’à un fil.

Le grain de folie de Mike Horn est certain, son instinct de survie hypertrophié, et au final son livre procure une vraie grande bouffée d’oxygène.

 

 

 

Brigit Bontour