Alice
de Nathalie Andreu

Editions ABM, 2006
rien à voir avec moi ou notre site !

 

par Anita Beldiman-Moore

Ce roman dont chaque chapitre constitue une petite scénette indépendante est plutôt bien fichu pour une première oeuvre. Il m'a été adressé par l'une d'entre vous, une lectrice, que j'avais pourtant prévenue :

"Je me dois cependant de vous prévenir de deux ou trois choses :
1. je ne garantis pas de le lire dans la semaine ni même dans la quinzaine...
2. je ne garantis pas de l'aimer. Si c'est le cas, je ferai une critique dytirambique ou presque avec références de l'éditeur et tout... sinon, je vous ferai la grâce de ne pas en parler (mais je vous en informerai et vous dirai pourquoi)"

Et de fait, je l'ai lu en 6 mois ! Puis j'ai perdu la critique lors du cambriolage de cet été !

Pourtant ce sympathique objet littéraire mérite ces quelques paragraphes. Je l'ai en effet trouvé drôle et raffraîchissant, un peu dans la veine du Journal de Bridget Jones, même si, je pense que l'auteur n'a pas vraiment "tué le père" en se détachant de ses modèles (Friends par exemple que l'on retrouve dans l'avant-propos et dans le titre de nombreux chapitres). Mon autre regret est de voir le talent indéniable de notre auteur se réfugier un peu trop derrière le bon mot : c'est très drôle mais on ne sent pas toujours l'émotion humaine derrière le masque du clown.

Mais ne boudons pas notre plaisir : les aventures drôlatiques de cette jeune trentenaire se dégustent avec légéreté et bonne humeur !

Le catalogue de l'éditeur et son site

Anita Beldiman-Moore